Que des stars à l’OM, Gattuso ne manque pas d’air – 90minutes Football

Que des stars à l’OM, Gattuso ne manque pas d’air – 90minutes Football

L’OM est à la peine en Ligue 1 dans le secteur offensif. Les recrues, notamment Aubameyang, ont du mal à marquer des buts et même à se créer des occasions. Toutefois, Gattuso est confiant dans la capacité de ses attaquants à progresser rapidement.

Jeudi soir face à l’Ajax, le public du Vélodrome a vécu une soirée unique cette saison. L’OM a battu les Néerlandais 4-3 après un superbe match à rebondissements. Un match rendu encore plus exceptionnel par l’efficacité offensive inhabituelle des Marseillais. 13e attaque du championnat, l’OM n’a jamais réussi à marquer 4 buts dans un même match en Ligue 1. Pire, sur les 4 derniers matchs, Marseille n’a inscrit qu’un petit but contre les clubs français. Autant dire que les attaquants phocéens doivent s’améliorer rapidement. Pierre Emerick Aubameyang, sifflé ces derniers temps, a montré la voie avec son triplé contre l’Ajax. À ses coéquipiers de suivre désormais.

Gattuso voit du talent chez les flops du mercato

Ainsi, Ismaila Sarr (3 buts en L1), Vitinha (2 buts) ou Iliman Ndiaye (1 petit but) sont attendus au tournant. Amine Harit qui les accompagne devant est lui aussi dans le viseur de Gennaro Gattuso. L’entraîneur italien a apprécié la prestation du Marocain contre l’Ajax, symbole du talent immense qu’Harit doit exploiter plus souvent en Ligue 1. A l’image d’Harit, Gattuso est convaincu que tous les attaquants marseillais peuvent faire bien mieux. Pour lui, ils ont une grosse marge de progression et son rôle sera d’atteindre le maximum de cette marge chez chacun de ces joueurs : Vitinha, Sarr, Ndiaye ou même Mughe.

« Alors évidemment, j’aimerais que tout se passe bien pour mes attaquants, qu’ils aient la possibilité de conclure et d’avoir de la réussite durant tous les matchs. Ici, c’est vrai qu’il y a des qualités qui sont précises. Par exemple, Amine (Harit). […] Il a énormément de qualité technique, mais cela ne veut pas dire qu’il n’a pas une marge de progression. Ce qui est important, c’est qu’il réussisse à ne pas donner de point de référence à l’adversaire, c’est-à-dire qu’il puisse jouer, que ce soit en première ou en deuxième intention, ou dribbler. Voilà, il n’y a pas forcément juste une façon de le faire. Mais après, je pense qu’il ne faut pas se concentrer uniquement sur le positif qu’il y a sur ces deux joueurs (Harit et Aubameyang). Honnêtement, Ndiaye, Sarr, Vitinha, Mughe aussi, ce sont tous des joueurs qui ont encore une marge de progression », a t-il confié en conférence de presse ce samedi. De belles paroles qui sonnent quand même comme un avertissement de la part du coach de l’OM alors que le mercato hivernal approche à grands pas.

Vérifier aussi

PSG : Un mercato à la sauce Leonardo, Campos dit banco – 90minutes Football

PSG : Un mercato à la sauce Leonardo, Campos dit banco – 90minutes Football

Le PSG va devoir faire fort l’été prochain sur le marché des transferts. Le départ …