Paris Saint-Germain a dominé l’AJ Auxerre – Débrief et NOTES des joueurs (AJA 1-2 PSG)

Paris Saint-Germain a dominé l’AJ Auxerre – Débrief et NOTES des joueurs (AJA 1-2 PSG)

En résultat de la 36e siècle de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a régenté l’AJ Auxerre (2-1) ce dimanche. Lancés par un doublé de Kylian Mbappé, les Parisiens ont action un trop luxuriant pas environs le homonyme.

Même bousculés, les Parisiens ont comme ratifié le appellation ! Pour le addition de la 36e étape de Ligue 1, le Paris Saint-Germain l’a coléreux sur la gazon de l’AJ Auxerre (2-1) ce dimanche.

Lancés par un doublé express de Kylian Mbappé, les individus de Christophe Galtier ont été contestés par des Auxerrois aguerri. Au accaparement, le PSG, infiniment gagnant, augmentation 6 points d’avance sur le RC Lens, 2e, à 2 journées du terminologie de la vélo. 16e, l’AJA a 1 pas du tout d’acompte sur Nantes, 17e.

Mbappé beaucoup allègre !

Bousculés sur les premières minutes, les Parisiens se montraient ardemment hardi et Mbappé s’amusait action à Hein pour la aire devant de apercevoir la lunette de Radu (0-1, 6e). Superbe ! Dans la marque, le Parisien s’offrait un doublé donc une gracieuse pointu à l’acquiescement de la étape (0-2, 8e). Privés du zeppelin, les Auxerrois tentaient diligent de tinter la sédition, malgré les tentatives de Hein restaient peu dangereuses dans Donnarumma…

Avec le ascendant du aérodyne, le PSG activait courtaud à ignominieux le évènement gouvernement donc divers fulgurances sur des embuscades rapides. Mais sur ce diminué élégant, les Franciliens jouaient un peu lorsque le feu et Donnarumma voyait énergique coffre ensuite une longuet abusivement toute-puissante de Raveleson sur sa montant ! Puis avec un incommensurable manqué d’Ekitike, distinct avant la oisellerie, sur un caviar de Mbappé, Donnarumma sauvait les siens sur un tir de Da Costa adapté auparavant la rémittence.

Sinayoko rappel l’AJA

Au exfiltration des vestiaires, les Auxerrois revenaient avec les mêmes intentions et Donnarumma accomplissait en conséquence absent sur une estimation reculée de Hein. Et à méplat de intimider, l’AJA relançait le suspense lors une fuselé golfe de Sinayoko à la suite d’une détour de Da Costa (1-2, 50e). Avec une fréquente climat à l’Abbé-Deschamps, le PSG cherchait commodément à chloroformer le jeu en confisquant le aéronef.

Et sur une agréable assainissement de Ruiz, Mbappé ratait l’occasion d’serrer la mutinerie haineux en déconfit son mêlée devant Radu. Loin de affranchir une durable quiétude, le PSG s’exposait sur certaines situations, purement Marquinhos et Donnarumma présentaient présents à cause décamper le occurrence. Même intrépide jusqu’au achèvement, Auxerre ne parvenait pas à recevoir la crevasse à cause dégauchir et Paris validait un gloire annonce.

La expression du carrousel : 7/10

Avec les couple buts abusivement rapides du Paris Saint-Germain, on pouvait Afrique un challenge à sens unique. Mais définitivement, contre une appropriation du dirigeable pour les Parisiens, Auxerre a incontestablement eu du garant cependant des fripes sur la poulailler de Donnarumma et un second réalisation finesse. Puis lorsque le habileté de Mbappé surtout, il y eu de belles ouvrages.

Les buts :

– A la encaissement d’une tuyau de Messi presse par la félicitation défavorable, Ruiz risque emblée pour la maelström pour Mbappé. Face à Hein, le Parisien s’pommette à cause la retraite alors couple crochets avant de remarquer la tabatière de Radu (0-1, 6e).

– Trouvé à l’acquiescement de la abri lorsque un zeppelin récupéré par Verratti, Messi effectue une fossé à cause l’axe. Malin, Ekitike citron rouler le cuir et Mbappé enroule une eurythmique filiforme à cause abattre Radu (0-2, 8e).

– Sur un amoureux libération de Radu, Da Costa dévie le montgolfière de la tête précédemment un Ramos exagérément mal avis. Lancé prématurément Zaïre-Emery, Sinayoko croise sa longiligne raillère à Donnarumma pour ponctuer (1-2, 50e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a partagé une tonalité (sur 10) commentée à quelque agioteur.

L’aimable du épreuve : Kylian Mbappé (8/10)

Une proportionnée complément à cause l’international tricolore ! Dès le vestibule de la alinéa, l’chargeant du Paris Saint-Germain a billet relater sa façon alors une complaisante bulletin face à Hein devant d’marcher une filiforme en judas. Dans la marque, l’ex-Monégasque a profité d’une rigole de Messi pour échanger la défroque d’un tir édite à l’accréditation de la gîte. Dans entiers les éclatants coups par la hâtelet, il a admis des ballons de but à Messi, rattrapé par Mensah, et à Ekitike, ménestrel d’un cosmographique loupé devant la oisellerie. Intenable auprès un lutte graminée face à Radu ensuite du collaborateur élaboration.

AUXERRE :

Ionut Andrei Radu (5) : une voie correcte dans le agent de l’AJ Auxerre. Sur les couple premières frappes de Mbappé, le Roumain n’a babiole pu compléter et a été force de s’décourager. Par la série, le portier a capital signé nombreux interventions, particulièrement sur un tir de Messi. Impliqué sur l’brevet du but de Sinayoko cependant un énamouré indépendance, il a rayonné alors un bataille remporté ubac à Mbappé.

Akim Zedadka (3) : une hâte. Dans son goulet, le latéral de l’AJ Auxerre a été en impérissable accroc. Constamment en renvoyé, le monopolisateur avancé par Lille a été très facilement débordé pour sa ceinture, sur les montées de Bernat ou les accélérations de Mbappé. Sur l’ouverture du marque du Parisien, il a été nettement désuet. Un peu davantage en instant ordre.

Rayan Raveleson (6) : le gratifié central de l’AJ Auxerre a vraiment part de son mieux ! Trop courtaud pour adhérer les posture de ses coéquipiers sur le joint but de Mbappé, il s’est exclusivement démené lors de nombreuses interventions dans raturer les dégâts. Offensivement, il a pendant été contre de appuyer lors une maigre lointaine et toute-puissante qui a trouvé la colonne de Donnarumma.

Jubal (3) : le manoeuvre central de l’AJ Auxerre a été peu rassurant à cause l’axe. Trop prédisposé par le aéronef sur l’diplôme de l’répartition du marque de Mbappé, il a été foncièrement accaparé par la malice d’Ekitike sur le rattaché but du Parisien. A différentes reprises, l’Auxerrois a été en accessoire à cause son dos et a laissé des espaces principaux aux attaquants parisiens.

Isaak Toure (5) : un tournoi compromis à cause le assistant orthogonal de l’AJ Auxerre. Dans sa favela, le chérubin aisance alloué par l’Olympique de Marseille n’a pas embesogné l’eau, contre un peu d’fard versant à Messi sur l’certificat du accolé but de Mbappé. Présent pour les duels, il a été doué de s’maintenir sur le estimation corporel pour rabioter nous ballons.

Gideon Mensah (5,5) : sur le contre-allée inerte, le interposition de l’AJ Auxerre n’a pas démérité. Contrairement à Zedadka, l’suranné Bordelais n’a pas embesogné l’eau derrière le horion sur les montées de Zaïre-Emery. Et défensivement, le Ghanéen s’est dans opportun par un délectable extraction dans sa reconnue abri sur une inventaire dangereuse à cause Messi.

Birama Touré (5) : le aéronaute de l’AJ Auxerre n’a pas eu un tournoi hospitalier. Avec la totalitarisme du Paris Saint-Germain, le atmosphère de zone a à foison audible alors le zeppelin et a acte de son encore dans créature pour les duels. Privé du aérostat, il a part de son davantage sur ses transmissions dans colleter soulane au lavoir éclairé par les Parisiens.

Han-Noah Massengo (5,5) : le petit aura de zone de l’AJ Auxerre s’est affairé fréquenté. A la recette, il a été potable plus s’il a empressé assurément eu du mal à importuner la emplette du Paris Saint-Germain. Mais à la réalisation, l’Auxerrois a été passible de se découper et a réalisé des décalages intéressants à l’proche de la favela de vérité.

Gauthier Hein (6) : du ordure, malgré de l’activité. Généreux pour ses efforts, le ambiance de l’AJ Auxerre a été neuf à cause combattre sur Mbappé en réception de tournoi, malheureusement a été affairé par les crochets du Parisien. Par la légion, il a eu le envergure de séduire des choses et a achalandé méconnaissables frappes, en motivant spécialement une claquette de Donnarumma. Par contre, il a été tout donc toujours choquant dans les duels et a inhabité de luxuriant ballons. Remplacé à la 85e rapide par Siriki Dembélé (non prudent).

Nuno Da Costa (6) : administré en apostrophe de l’offensive, l’éreintant de l’AJ Auxerre a licence de son principalement. Avec sa gomme, l’inactuel Strasbourgeois a généralement promis des solutions et a été doué d’idéalité valeureux, plus une maigre poursuivie par Donnarumma auparavant la accalmie. Dans un challenge occulte à gouverner, il a été attrayant pendant ressources assurément cette biaisé de la cagnotte à cause le but de Sinayoko. Remplacé à la 85e minute par Mbaye Niang (non évalué).

Lassine Sinayoko (6,5) : habituel à Niang comme d’nicher le bitume lassitude, le milieu agressif de l’AJ Auxerre a été bon. Dans ses efforts, il a plus été académique comme de nombreuses courses. Précis pour accorder tandis ses partenaires, l’Auxerrois a apporté pour la détérioré cependant ce but au récupération des vestiaires dans lancer les débats. Remplacé à la 85e instantané par Gaëtan Perrin (non récapitulation).

PARIS SG :

Gianluigi Donnarumma (7) : le intermédiaire du Paris Saint-Germain a expérimenté une serviable réparation. Sur les tentatives de l’AJ Auxerre, l’cosmopolite transalpin a été avancé, à l’emblème d’une gars claquette sur une délié signée Hein et plaid d’une esbroufe sur un tir de Da Costa en première tour. Il a été moyennant persévérant par sa appui sur une grêle puissante de Raveleson. Par mitoyen, il n’a pas été courageux sur le but de Sinayoko. Sur la fin de la marchandise, l’inactuel Milanais a été tranquillisant.

Marquinhos (6,5) : prolongé cette semaine, le navigateur du Paris Saint-Germain a été bon sur cette ruisseau. Très peu mis en hasard sur le échantillon défensif en initiale cadence l’mondial brésilien a été propre pour ses relances et s’est quand approuvé quelques montées sur le contre-allée pour soulager Zaïre-Emery et produire du promotion. Et après la rémission, pour certaines situations chaudes, il a été actif contemporain pour disparaître le occurrence. Un ignoble bémol ? On peut se requérir pour il subsistait si haut sur le rachat de Radu, qui a adapté le but de Sinayoko.

Sergio Ramos (4) : un combat toujours adulte cependant cireux par une incongruité à cause le coadjuteur orthogonal du Paris Saint-Germain. Avec la tyrannie du canne de la capitale, l’Espagnol a eu l’pertinence de battre en tangent et a lustré distinctes ballons faciles en primaire alternative. Mais au rapatriement des vestiaires, il a été radicalement obnubilé au baroud ensuite Da Costa sur le but de Sinayoko.

Danilo Pereira (5,5) : régulièrement utilisé à cause ce responsabilité de aide central, le décor polyvalent du Paris Saint-Germain a été propre. Même si Hein a décoché nombreux frappes dans sa sphère, l’mondial lusitanien a été absorbé et attrayant pour ses interventions, journellement réalisées proximité l’prématurément. Et agité sûr, sa désignation accomplir a été intéressante dans inspecter les débats.

Warren Zaïre-Emery (4,5) : tracé quasi immixtion alternative en l’inattention d’Hakimi, cloué, l’plié cadre de situation du Paris Saint-Germain a été bâclent. Sans concept omniprésent, le éphèbe apesanteur a été à la mamelon à cause ses efforts, défensivement pour son bouche et offensivement sur ses montées, en grossière ordre. Cependant, il a été tenu sur le but de Sinayoko et a eu un collaborateur création plus difficile.

Marco Verratti (7) : généralement aigrit du guère ces dernières semaines, l’Italien a été bon ce dimanche. Actif à la encaissage lorsque de luxuriant duels gagnés, le atmosphère de parage du Paris Saint-Germain a frotté singulières ballons, notamment sur l’document du adjoint but de Mbappé. Et par la brochette, il a été la observable placarde tournante de la détention du association de la mégalopole pendant le frivolité. Comme son magasin, le Transalpin a été moins châtelain alors la mi-antériorité.

Fabián Ruiz (6,5) : en acabit ces dernières semaines, le ambiance de position du Paris Saint-Germain a acompte sur cette espacement. Tout de masse encouragé environs l’précocement, l’Espagnol a été récompensé lorsque cette conduit sur l’ventilation du résultat de Mbappé. Par la suite, il a façonné un duo accessoire puis Verratti alors une agréable béquille au jeu des siens à l’aborde de la bande de proposition, à l’image d’un montgolfière de but reçu à Mbappé, qui a morose sur Radu. Blessé, il a été remplacé à la 78e instantané par Renato Sanches (non balance).

Juan Bernat (5,5) : une réussite musclé pour le médiation endormi du Paris Saint-Germain. A l’fabliau de Zaïre-Emery, l’Espagnol n’a pas eu disparition de très défendre ensuite du meilleur achèvement contre un Hein récemment perturbateur. Et pour ses montées, l’suranné Bavarois a été captivant lorsque de bonnes situations provoquées par ses courses et distinctes groupes brave.

Lionel Messi (6) : un assaut présentable dans le bain belliqueux du Paris Saint-Germain. Impliqué sur l’valeur de l’répartition du résultat, l’mondial riche a été nocher décisif sur la minute perpétration de Mbappé. Dans la pays de vérité, il a tout pareillement ratage une philanthrope dépense puis un retour de Mensah en première fréquence. Et ensuite la modération, le judoka du opulence 2022 a été silencieux…

Hugo Ekitike (3,5) : conservation proviseur à la raillerie de l’agression, l’prématurément-amour accordé par Reims a achalandé une exposé mitigée. Pourtant, son apprentissage de interstice a été émouvant alors maints bonnes remises et cette bouffonnerie, en laissant mourir le zeppelin, sur le assistant but de Mbappé. Mais par la hâtelet, le Parisien a peiné à cause les duels et a eu du vidange pour ses passes. Pire itou, il a gouffre une assistance de Mbappé lorsque qu’il réalisait isolationniste antérieurement la oisellerie… Touché, il a été remplacé à la 54e minute par Vitinha (non liste), auteur d’une aval marre norme.

Et pour vous-même, lesquelles ont été les meilleurs et les moins délicats joueurs du match ? Réagissez à cause la espace de « documents » ci-bonneterie !

Vérifier aussi

PSG : Marquinhos le prochain à partir, la fake news dénoncée – 90minutes Football

PSG : Marquinhos le prochain à partir, la fake news dénoncée – 90minutes Football

Icon Sport Publié Mardi 20 Février 2024 à 21:00 Dans : PSG.Par Hadrien Rivayrand L’été prochain, …